Aller au contenu principal
Menu

Un meilleur avenir pour la famille

Zwei Männer in einer Beratungssituation. Sie schauen zusammen eine Broschüre an.
Agim (à droite) pendant un entretien d’accompagnement au DIMAK

Un meilleur avenir pour la famille

Je m’appelle Agim et je viens du Kosovo. Avant, j’ai travaillé dans la fabrication du marbre, mais le salaire était mauvais. Je ne pouvais pas nourrir ma famille avec ce salaire. C’est pourquoi je suis parti en Allemagne en 2015, avec ma femme et mes 3 enfants. Nous avons fait une demande d’asile.

La vie en Allemagne était beaucoup plus difficile que ce que je pensais. Il n’existait aucune perspective favorable pour nous. Nous avons réfléchi pour savoir si nous devions retourner dans notre pays d’origine. Mais de quoi pourrions-nous vivre là-bas?

Nous en avons discuté avec un conseiller du programme « Perspective de retour au pays ». Ces conseillers et conseillères sont appelés les « Scouts pour la réintégration ». Ils aident les personnes qui souhaitent retourner dans leur pays d’origine. Notre Scout nous a mis en contact avec un collègue au Kosovo. Ce collègue travaille pour le DIMAK le « Centre d’information allemand pour les migrations, les formations et les carrières ». Il nous a expliqué les possibilités que nous avions au Kosovo.

Lorsque nous y sommes retournés volontairement en 2019, j’ai immédiatement participé au programme URA du DIMAK. URA (en albanais : « pont ») est conçu spécialement pour les personnes qui reviennent au Kosovo. J’y ai obtenu des conseils. Nous avons reçu de nombreuses suggestions pour bien nous réintégrer.

Grâce au programme, nous avons également obtenu de l’aide pour les démarches administratives. De plus, j’ai pu suivre une formation à l’emploi et à l’entrepreneuriat. Cela m’a beaucoup aidé, car aujourd’hui je travaille comme ouvrier du bâtiment. Cela a tout changé : désormais, je peux enfin nourrir ma famille.

Edition: 12/2019

Les possibilités d’accompagnement et de soutien décrites ici sont proposées dans le cadre de «Perspectives dans les pays d’origine».

En savoir plus >
La formation à l’emploi et à l’entrepreneuriat a tout changé: désormais, je peux enfin nourrir ma famille.
Agim, Kosovo

Plus d'articles de blog