Aller au contenu principal
Menu

« Sama ellëg fi ma dëkk » : une émission sur la migration et les opportunités au Sénégal

Vier Männer sitzen in einem Studio an einem Tisch und sprechen miteinander.
Au cours de l’enregistrement de l’émission de radio sur la migration et les perspectives au Sénégal.

« Sama ellëg fi ma dëkk » : une émission sur la migration et les opportunités au Sénégal

La radio est un très bon média pour atteindre un maximum de personnes au Sénégal. C’est pourquoi une émission de radio parle désormais des risques de la migration irrégulière et des perspectives sur place. Il y a des astuces pour la recherche d’emploi et les créations d’entreprises. L’émission « Sama ellëg fi ma dëkk » (Construire mon avenir dans mon pays) dure une heure. Elle est diffusée dans tout le pays par le biais de radios communautaires. L’émission a été produite en français ainsi qu’en wolof, peul et dioula, les langues locales. Il est aussi possible d’écouter l’émission sous la forme d’un podcast dans les différentes langues.

 

Ein junger Mann schaut freundlich in die Kamera.
Dans l’émission de radio, Ousmane raconte ses expériences lors de son retour au Sénégal.

Un migrant de retour raconte ses expériences

Au début de l’émission, un migrant de retour raconte ses expériences. Il s’appelle Ousmane. Il est couturier à Dakar. Le Centre sénégalo-allemand d’Information pour l’Emploi, la Migration et la Réintégration (CSAEM) l’a aidé. Ousmane parle de l’aide qu’il a reçue. Mais il raconte aussi les obstacles qu’il a dû surmonter.

Des informations sur l’accompagnement psychosocial

Une représentante de l’organisation « House of Hope » (Maison de l’espoir) s’exprime également au cours de l’émission de radio. Cette organisation propose entre autres des thérapies pour les migrants et migrantes de retour traumatisés et elle fournit une aide sous la forme d’un accompagnement psychosocial.

Des alternatives à la migration irrégulière

Un expert des déclencheurs et risques de la migration irrégulière et la coordinatrice du centre sénégalo-allemand parlent des possibilités existantes pour créer plus de perspectives pour les personnes sur place. Et l’offre du CSAEM est présentée. Le centre propose des accompagnements et de nombreuses formations pour les personnes en recherche d’emploi ainsi que du soutien à la création d’entreprise.

Des tables rondes au sujet de l’émission de radio

L’émission est diffusée pendant plusieurs mois dans les 14 régions du Sénégal. Ce pays d’Afrique de l’Ouest compte environ 240 radios communautaires. Ces radios locales et non commerciales atteignent des personnes dans toutes les parties du pays. « Ainsi, nous nous adressons aussi à des personnes qui ne savent pas lire ou qui n’ont pas accès aux réseaux sociaux », déclare Tanja Schreiner. Elle est experte en communication au sein du CSAEM. Le centre sénégalo-allemand organise aussi des tables rondes traitant de cette émission, ce qui permet d’impliquer activement des auditeurs et auditrices. 


L’émission de radio a été produite par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) pour le compte du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (Bundesministerium für wirtschaftliche Zusammenarbeit und Entwicklung – BMZ).

Edition : 10/2022

Ce texte est écrit en langue simple. Notre volonté est que toutes les personnes intéressées puissent bien le comprendre.

Avec l’émission de radio, nous nous adressons aussi à des personnes qui ne savent pas lire ou qui n’ont pas accès aux réseaux sociaux.
Tanja Schreiner

Plus d'articles de blog